nouvelles de l'écrivain

pour un printemps (2 juin 2012)

J’aurai le plaisir de voir bientôt l’un de mes textes publié dans le beau recueil Pour un printemps.

Extrait du communiqué de presse:

« Pour un Printemps est un livre de plus de 200 pages, grand format et pleine couleur. Citoyens et organisations de tout acabit y ont contribué chacun une page sur le thème du printemps québécois. Le lancement public et gratuit du livre aura lieu le 21 juin 2012 au La Tulipe et plusieurs musiciens invités donneront ce soir-là un show Pour un Printemps.

Pour un Printemps – livre citoyen, répond à une certaine éphémérité de l’expression citoyenne sur le Web et souhaite laisser une trace dure, dans la diversité qu’une telle prise de parole collective implique, de ce que nous vivons, militons et rêvons collectivement ce printemps au Québec. Pour un Printemps est le reflet de ce que nous sommes, au coeur d’une lutte populaire pour un printemps québécois. C’est l’occasion, enfin, d’être fiers de nous-mêmes – par l’entremise de cet ouvrage, nous nous redisons que nous ne lâchons pas, que nous croyons fermement au changement, qu’il s’agisse d’éducation particulièrement ou de bien commun et de droits citoyens plus globalement. Il s’agit d’une initiative populaire et pacifique, sans affiliation particulière, si ce n’est à cette idée d’une société québécoise possible qui serait plus juste, plus équitable et plus démocratique.

Pour un Printemps est une production Artmour et une réalisation de Jane D’eau, artiste pluridisciplinaire. Co-fondatrices d’Artmour et prêtant leurs bras au projet : Katia Lazdane, activiste et Ani Shahbazian, écrivaine. Claudel Pétrin-Desrosiers, étudiante en médecine et citoyenne engagée, est la porte-parole de Pour un Printemps.

Parmi les personnes et groupes de personnes ayant participé au projet : Jean Barbe, Normand Baillargeon, IVY, Hugo Latulippe, Nicolas Lévesque, Catherine Lalonde, Christian Nadeau, Christian Bégin, Dominique Leduc, Queen KA, Alain Vadeboncoeur ainsi que le 22avril.org, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), Pink Bloc, ArchiContre, BixiPoésie, Fermaille, La Boîte Rouge et environ 200 autres citoyens ou organisations. »